Entrées: 12-23$

Plats: 20-35$
Vin: 43$ +

_

C’est en 1996 que Marina Bhérer décide d’acheter un restaurant dans le charmant quartier Saint-Sauveur. Ce petit nid gourmand, qui a beaucoup évolué dans le temps, a passé d’une cuisine servant sandwiches et pizza à servir des plats raffinés. Depuis, Le Fin Gourmet continue de charmer bien des gens!

Les propriétaires (mère et fille) Marina Bhérer et Elsa Bhérer (copropriétaire et nouvellement chef depuis juin 2018) savent plaire à la clientèle du quartier. Leur grande fierté est de revoir après toutes ces années les mêmes visages qui reviennent saison après saison. L’ambiance paisible et chaleureuse du restaurant (39 places assises et une terrasse d’une douzaine de places l’été) où l’on s’entend parler nous plaît beaucoup. Le décor de ce restaurant convivial et coquet est pensé par Marina Bhérer et exécuté par son conjoint. Un des mûrs du restaurant est dédié à la grande ardoise où se retrouve les plats du moment, un autre l’est à une succession de bancs de vélos transformés donnant une allure plus urbaine.

En ce qui concerne la cuisine, le menu est en constante évolution, les plats changent au gré de l’inspiration et des saisons avec plusieurs produits québécois (Agneau de Kamouraska, Porc biologique de Charlevoix, Gourmet Sauvage, Fromagerie Les chèvres de l’Ile d’Orléans, etc.), misant sur la qualité, la fraîcheur et la proximité des aliments. Le menu varié de ce restaurant sait ravir les fins gourmets du quartier Saint-Sauveur où ils peuvent déguster cette cuisine tant les midis qu’en soirée (le menu du midi varie selon les créations du moment). En soirée, on y retrouve en entrée des huîtres fraîches (servies avec une mignonnette au vinaigre de cidre de pomme et céleri-rave). On y retrouve aussi une délicieuse mozzarella burratini servie avec canneberges, amaro, sapin et noisette qui nous fait craquer dès le départ! Les plats de résistance sont bien diversifiés : omble chevalier avec gratin de chou-fleur et une sauce citronnée, ris de veau pochés et poêlés avec choux de Bruxelles, avoine nue et une sauce crème, puis une joue de porc braisée accompagnée d’une sauce au rhum servie avec du lard, des pois jaune, légumes racines et champignons.

La carte des vins est sans aucun doute un petit bijou pour les amateurs de bons vins à de bons prix. Depuis qu’Elsa Bhérer est à la barre des cuisines, la carte est conçue par Laurence Ouellet qui sait très bien accompagner le client lors de l’accord met et vin. À 90% en importation privée avec plusieurs vins biologiques et natures, la carte dispose d’un vaste choix au verre (4 bulles, 7 blancs et 5 rouges). Il est ainsi facile de trouver ce qu’on l’on recherche pour accompagner les plats choisis et bien sûr une sélection de vin vendu à la bouteille est disponible. Les cocktails sont des créations d’Elsa Bhérer et de Laurence Ouellet.

Le Fin Gourmet, on y va et on y retourne pour la délicatesse des plats saisonniers, mais aussi pour le service courtois et personnalisé!

Si vous êtes à la recherche d’autres idées de restaurants à Québec, jetez un oeil à cette liste de 10 restaurants à essayer dans la capitale!

©  Photos Le Fin Gourmet


le fin gourmet resto québec le fin gourmet resto québec le fin gourmet resto québec le fin gourmet resto québec le fin gourmet resto québec le fin gourmet resto québec le fin gourmet resto québec
Partagez

Et aussi …

Article suivant

Et aussi et vice-versa: