Au verre : 6$ +

Bouteille : 30$ +

_

La basse-ville de Québec s’est dotée de la magnifique buvette Écho en novembre 2018, une maison où l’on mange très bien et où l’on trouve une impressionnante carte des vins.

L’Écho est le projet de Jean-François Girard, chef-propriétaire de l’Échaudé et de Johanne Ferland, comptable et propriétaire de ce même établissement. Étant juxtaposé à ce restaurant : « le nom Écho fait référence à la proximité et l’attachement sur le bistrot français, » expliquent-ils. Ils cherchaient depuis plusieurs années à développer un salon privé pour la clientèle de leur bistrot français. Avec le temps, l’idée a suivi un autre chemin, celui d’une buvette gourmande où l’on reçoit un service impeccable dans une chaleureuse ambiance et où l’on s’entend parler. Le décor soigné et invitant est conçu par Lise Maheu, propriétaire de la firme de design Machin-Chouette. L’espace intime comporte 23 places assises en salle à manger, quatre places au bar ainsi qu’une quinzaine sur la terrasse.

Tout en fraîcheur et en saveurs, le menu signé Dominic Marcoux mise sur les produits du terroir québécois provenant de plusieurs fournisseurs locaux tels que Le jardin des Chefs, Les Serres Fournier, La Maison du Gibier et bien d’autres. L’idée ici est de partager plusieurs assiettes entre entrée et plat ; la convivialité est l’essence même de cet endroit à la cuisine raffinée. Le menu varie selon la disponibilité des produits de saisons et quelques plats changent environ aux deux semaines. Plusieurs items nous ont séduits tels que la terrine de foie gras (en permanence au menu) servie avec un beurre à la poire et une compotée de figues au vin rouge accompagnée d’un excellent pain brioché, un ceviche de pétoncles garni d’une confiture d’airelles, d’une légère purée de chou-fleur, de riz soufflé et une fraîche salade d’asperges. Les plateaux de charcuteries et de fromages sont copieux, idéaux quant au partage avec un bon verre de vin.

Quant à la carte des vins, elle est montée par Vincent Roy. Elle est constituée en majeure partie d’importations privées et on y trouve une grande sélection de vins bios et quelques options nature. Les choix de vins au verre changent au gré des arrivages, la cave à vin de l’Échaudé est aussi conjointe avec l’Écho. Cette carte des vins reflète bien l’esprit d’une buvette, les choix sont bien pensés avec des prix abordables et on y est bien conseillé.

Lorsque l’on demande quelle est leur plus grande fierté quant à cette buvette, le propriétaire Jean-François Girard fait immédiatement référence à l’idée « d’offrir aux gens du quartier la possibilité de partager en toute simplicité une cuisine réfléchie avec des produits locaux, et ce à des prix plus que raisonnables, dans un lieu riche en histoire depuis 1860 ». Leur devise est bien réussie !

L’Écho devient de toute évidence un incontournable dans le Vieux-Québec. On est assuré d’y passer une belle soirée en dégustant ces succulents plats accompagnés d’une belle sélection de vins.

© Photos Buvette Écho


buvette écho québec buvette écho québec buvette écho québec buvette écho québec buvette écho québec buvette écho québec buvette écho québec
Partagez

Et aussi …

Article suivant

Et aussi et vice-versa: