Ambiance : Conviviale

Pains : 3$ à 8$

Plats : 8$ à 16$
Charcuteries et fromages : 5$ à 12$
Desserts : 5$ à 7$
Bières : à partir de 4,50$
Vins : à partir de 55$

_

Sardines, cadet de la délicieuse Buvette Scott, est une nouvelle petite adresse dans le quartier Saint-Jean Baptiste où l’on mange et boit remarquablement bien et en toute simplicité.

Les gars de la Buvette Scott (Dave St-Yves, Pier-Luc Germain et Jean-Philippe Lessard), maintenant rejoints par Étienne McKinnon et Samuel Genest, ne se sont déplacés que de quelques rues pour établir leur nouvel établissement : Sardines. Fusion entre un restaurant de quartier et une buvette spécialisée en bière, le projet peut se résumer en un seul mot : plaisir. Les assiettes en sont remplies, les verres en débordent et celui des propriétaires est contagieux.

Les cuisines sont le domaine du chef Étienne McKinnon. À l’ardoise, il propose une demi-douzaine de plats tout en fraîcheur mettant à l’avant-plan des produits tantôt locaux, tantôt européens. Les légumes, élément central de la cuisine d’Étienne, proviennent directement de son jardin : une magnifique contrainte qui force Sardines à respecter le rythme des saisons. La maison propose également des charcuteries qui  font voyager alors que prosciutto, chorizo et jambon ibérique – chacun importé de son pays respectif – cohabitent avec les viandes de la boucherie d’exception Aliment Viens et des cuisines de la Buvette Scott. On déguste ces viandes sur un plateau complété par de délicieux fromages. La maison offre aussi des conserves espagnoles et portugaises de sardines (avait-elle vraiment le choix ?)

En dépit de l’excellence de tout cela, le clou du spectacle est l’offre de pain maison boulangé par le chef Étienne. Le boulanger autodidacte prépare quotidiennement une offre de pain à base de levain, servi avec un beurre de culture, et de focaccia. Difficile de dire non !

À boire, Sardines se spécialise en bières et vins. L’adresse se démarque, car elle traite la bière avec le même soin que les bars à vins le font avec le vin. Sur la carte, on trouve plus d’une trentaine de bières (dont six en fût) provenant du Canada et des États-Unis, mais en grande majorité de l’Europe de l’Ouest, dont de belles bouteilles belges. En fût, la maison offre une pilsner tchèque qui est servie « comme il se doit » dans son robinet d’origine ; les propriétaires ont du mal à cacher leur excitation. L’impressionnante offre de bières est accompagnée d’une plus courte, mais tout aussi délicieuse, sélection de vins, bulles et cidres. L’équipe promet une belle rotation de produits pour ne jamais cesser de stimuler sa clientèle.

Sardines est aussi un clin d’œil à l’expression « serré comme des sardines » pour parler de la conviviale petitesse du local (une vingtaine de places). Installé dans un demi-sous-sol de la rue Saint-Jean, le restaurant charme par une belle luminosité. Le présentoir met en lumière les belles créations de boulangeries du chef, ainsi que les charcuteries offertes, notamment une belle jambe de porc espagnol. L’intérieur du local marque par un décor des plus chaleureux qui facilite le partage et le plaisir. L’été une petite terrasse est installée à l’avant du restaurant.

Le restaurant Sardines vient tout juste d’ouvrir ses portes dans le quartier Saint-Jean Baptiste et déjà l’adresse est une de nos préférées en ville !

© photos Sardines


Sardines quebec restaurant 5 Sardines quebec restaurant 1 Sardines quebec restaurant 2 Sardines quebec restaurant 3 Sardines quebec restaurant 7 Sardines quebec restaurant 9 Sardines quebec restaurant 4 Sardines quebec restaurant 6 Sardines quebec restaurant 8
Partagez

Et aussi …

Article suivant

Et aussi et vice-versa: